– Peux-tu te présenter en quelques mots.
Je suis né au Cambodge et j’ai grandi dans le 19e arrondissement de Paris. Après des études de sociologie et d’anthropologie visuelle, j’ai bossé dans la photo avant de me reconvertir dans le café comme barista. Je suis co-fondateur d’Hexagone Café.

– Quand as-tu ouvert Hexagone et quelle est l’histoire derrière?
Hexagone Café a ouvert le 29 mars 2015. C’est un projet de longue date, de quatre amis, passionnés de café mais ayant eu une autre vie avant le café. Il y a Stéphane Cataldi, ancien informaticien, torréfacteur depuis plusieurs années (élu meilleur torréfacteur de France en 2010), Sébastien Racineux, prof dans le civil, formateur barista et à l’origine d’espressologie, David Lahoz, ingénieur, il a aussi été juge sensoriel aux championnats de France barista et moi-même.

– Quelle est ta spécialité, qu’est ce qui te rend différent?
Hexagone Café est une torréfaction délocalisée (mon associé Stéphane torréfie le café en Bretagne) et un coffee shop dans le 14e arrondissement (l